Le 13 avril dernier, NOBATEK/INEF4 a présenté, sur invitation du Centre Hospitalier de Niort, la version bêta des outils du projet européen Hospital 4.0 : une plateforme de gestion et de suivi de la performance énergétique et un passeport de rénovation énergétique dédiés aux établissements de santé.

Plateforme Hospital 4.0 et Passeport pour la rénovation énergétique : deux outils clé pour gérer et optimiser les consommations énergétiques des établissements de santé  

Ces deux outils ont été présentés par NOBATEK/INEF4 à 5 centres hospitaliers de la Nouvelle-Aquitaine (Mont de Marsan, Niort, Pau, Dax, Agen) et l’Agence Régionale de Santé (ARS) en présence de deux partenaires associés : l’ESTIA et la CCI de Bayonne.

Parmi une quarantaine d’hôpitaux de la zone Sudoe, les centres hospitaliers de Niort et de Pau avaient acceptés de participer à la phase de caractérisation des « hôpitaux 4.0 » du territoire dans le cadre d’une enquête réalisée en amont.

 INTERTITRE :  Plateforme Hospital 4.0 : quand les données des capteurs croisent leur jumeau numérique

Le développement de la Plateforme Hospital 4.0 est basé sur une analyse approfondie de 5 piliers (énergie, eau, enveloppe, qualité de l’air et autoproduction en énergie renouvelable) sur 3 bâtiments pilotes : la Clinique Belharra à Bayonne (France), l’Hôpital Perpetuo Socorro Badajoz (Espagne) et l’Hôpital de Leira (Portugal).

Cette plateforme a pour objectif de permettre au gestionnaire de bâtiment de suivre en temps réel sur une interface graphique un ensemble de paramètres tels que la consommation d’énergie et d’eau grâce à l’installation de capteurs et la remontée de données existantes. Les résultats sont ensuite comparés à un jumeau numérique afin d’évaluer l‘écart de performance entre la simulation et la réalité.

NUMÉRIQUE

Le jumeau numérique de l’établissement de santé monitoré est paramétré par le gestionnaire de site. Les données ainsi fournies permettent de créer une « maquette » non-dynamique à partir de laquelle des simulations sont réalisées via la plateforme. Afin de rapprocher les résultats simulés aux mesures, le gestionnaire adapte la maquette via la plateforme en modifiant certaines données et hypothèses (systèmes, charges internes, horaires d’occupation, etc…).

Cette maquette adaptée, ou jumeau numérique, fournit une référence des différents indicateurs pour les 5 piliers permettant d’évaluer le gap de performance en temps réel. Dans le cadre du projet Hospital 4.0, les 3 sites pilotes ont également une maquette 3D, construite par les partenaires du projet. Par exemple, ITCL a construit la maquette 3D de la clinique Belharra (site pilote français).

A partir des données saisies pour le jumeau numérique et des simulations qui en découlent, il est possible de paramétrer des indicateurs et valeurs de référence en temps réel autour des 5 piliers étudiés. Ainsi, lorsque les données mesurées se rapprochent ou atteignent et dépassent le seuil défini, la plateforme envoie des alertes et donne des recommandations d’actions correctives au gestionnaire, lui permettant d’améliorer au plus vite les performances de son établissement. 

PASSEPORT

 Le passeport de rénovation énergétique : un outil d’aide à la décision contextualisé

Le passeport de rénovation énergétique, quant à lui, évolue comme un outil d’aide à la décision permettant de définir les bouquets de travaux de rénovation à porter sur projet en fonction des 5 piliers mesurés.

Ce passeport est 100% contextualisé et adapté au bâtiment avant travaux, étant donné qu’il se base sur le jumeau numérique, et est adapté aux données monitorées sur site. Le choix des travaux de rénovation est guidé à partir d’une base de données de plus de 100 fiches intégrant différents indicateurs d’aide à la décision en fonction du contexte du bâtiment (coût par unité fonctionnelle, intensité de l’intervention, efficacité de la mesure).

INTERTITRE : Décret tertiaire et déclarations de consommations 

Au 30 septembre 2022, le décret tertiaire impose que tous les bâtiments de +1000m² de surface de plancher déclarent leurs consommations énergétiques liées au chauffage, à l’éclairage, à la production d’ECS, à la climatisation et aux équipements, dans l’objectif de réduire leurs consommations d’énergie de 60% d’ici 2050.

Une fois les données de consommations renseignées sur OPERAT, des outils d’aide à la décision comme la plateforme Hospital 4.0 sont à prévoir afin d’orienter les travaux de rénovation sur les différents bâtiments du parc immobilier d’un même site permettant d’atteindre ces objectifs

Dans ce contexte, les acteurs consultés ont manifesté un fort intérêt pour les outils présentés et ont ainsi fourni à NOBATEK/INEF4 et ses partenaires des pistes d’évolution et de développements additionnels pour le projet qui se terminera en Septembre 2022.

OBJECTIFS

Les objectifs du projet Hospital 4.0 

Améliorer les Politiques d’Efficacité Énergétique dans les bâtiments

publics grâce à l’implication de différents acteurs de la zone SUDOE (Sud France, Espagne, Portugal) et l’expérimentation dans 3 hôpitaux et cliniques pilotes

Contribuer à réduire l’impact carbone des bâtiments publics

Gérer la consommation énergétique en temps réel par le biais d’une plateforme intelligente 4.0

Fournir un « Passeport de la rénovation » pour définir les stratégies de rénovation sur 5 axes principaux. (Bâtiments nZEB nearly Zero-Energy Building)

En savoir plus : https://hospitalsudoe40.eu/

Le Projet Hospital Sudoe 4.0 est développé sur une période de 36 mois et dispose d’un budget total de 1 406 850 euros, dont 1 055 137 euros sont cofinancés par la Commission Européenne par le biais du fonds FEDER.

Partenaires du projet : ITCL (ES), Junta de Extrepmadura (ES), FundeSalud (ES) NOBATEK/INEF4 (FR), ESTIA (FR), Adene (PRT), Tecnico de Lisboa (PRT)

Partenaires associés : Agence Régionale de Santé (ARS), Ramsay Santé (FR) , Gerencia del Area de Salud de Badajoz (SES), Administração Central e Regional do Sistema de Saude IP (ARS),, CCI Bayonne Pays Basque (FR),

Aller à la barre d’outils