Les travaux de suivi menés dans le cadre du projet Hospital Sudoe 4.0 permettront de connaître les besoins énergétiques des trois hôpitaux en Espagne, au Portugal et en France, ainsi que la voie à suivre pour réduire leur consommation d’énergie et obtenir des hôpitaux plus efficaces et plus confortables.

Après quelques mois compliqués à cause de la pandemie de la Covid19, qui a retardé le projet Interreg Sudoe « Hospital Sudoe 4.0 », les processus de suivi commencent dans les complexes de soins en Espagne (Badajoz), au Portugal (Leiria) et en France (Bayonna).

Hospital SUDOE 4.0 est un projet soutenu par le programme Interreg SUDOE, conçu pour effectuer l’expérimentation dans trois bâtiments hospitaliers de la région SUDOE: l’hôpital perpétuel Socorro de Badajoz (Espagne), la clinique Belharra, Bayonne (France), et l’hôpital de Santo André, Leiria (Portugal).

Un travail qui contribuera à atteindre des niveaux optimaux d’efficacité énergétique dans ces complexes d’assistance. En particulier, la surveillance permettra de connaître en temps réel la consommation d’énergie, d’eau et de systèmes de climatisation afin de parvenir à une excellente gestion permettant de réduire les émissions de CO2.

France: Énergie renouvelable sur place

En France, NOBATEK/INEF4, Institut pour la transition énergétique et environnementale des bâtiments, et ESTIA, Ecole Supérieures des Technologies Industriels, en partenariat avec la clinique Belharra, mettent en commun leur expérience pour améliorer l’efficacité énergétique dans les hôpitaux.

Après avoir caractérisé la consommation de structures hospitalières dans le sud-ouest de la France, les responsables du projet terminent actuellement la phase de surveillance de la clinique Belharra en installant des capteurs pour recueillir des données en temps réel et les déverser sur une plate-forme numérique. 

L’objectif principal de cette phase consiste dans l’évaluation de la capacité de la clinique Belharra à produire de l’énergie renouvelable sur place. Parallèlement, différents scénarios ont été développés afin d’orienter les responsables techniques de ces bâtiments vers une action meilleure et plus rapide, et conformément à l’objectif de réduction des émissions de carbone, sans oublier le confort des utilisateurs. 

Parallèlement, une enquête a été réalisée en février auprès de 250 patients et visiteurs et de 74 professionnels, qui a permis de recueillir le sentiment par rapport  le confort thermique dans la clinique.

L’objectif de cette collecte d’informations est de disposer d’un environnement d’expérimentation conjointe entre les partenaires du projet. Ainsi, il est prévu de générer une connaissance détaillée de l’état réel des bâtiments, qui, d’une part, servira à générer des procédures génériques de surveillance d’autres bâtiments et, d’autre part, sera incorporé dans l’un des principaux résultats du projet, la « Plataforma Hospital Sudoe 4.0 ».

Cette plate-forme est chargée d’abriter le jumeau numérique du bâtiment et de le comparer à son état réel afin d’identifier les potentiels d’amélioration, tant dans la gestion quotidienne du bâtiment que dans les stratégies de rénovation énergétique à long terme. Elle est développée depuis Burgos ITCL Centro Tecnológico.

Espagne: enveloppe thermique

En Espagne, le projet de suivi de l’hôpital du Perpetual Socorro de Badajoz permettra de connaître les besoins énergétiques du complexe d’assistance créé en 1956 grâce au travail conjoint que développe le Conseil d’Extrémadure, par l’intermédiaire de la Direction générale de l’accessibilité et des centres (DGAYC) du Conseil de la santé et des services sociaux, en collaboration avec la Fondation pour la formation et la recherche des professionnels de la santé d’Extrémadure (FundeSalud). L’objectif est de concevoir un système de surveillance permettant de connaître le comportement de l’enveloppe thermique du bâtiment. 

À cette fin, des conditions externes telles que la température, l’humidité relative, la vitesse du vent et le rayonnement solaire sont mesurées; les conditions des fermetures, celles des intérieurs du complexe d’assistance et autres. Parallèlement à ce processus, une étude a été réalisée pour connaître la détermination de la consommation globale d’énergie des hôpitaux du territoire de Extrémadure. Pour cela, FundeSalud a développé une étude quantitative du parc de construction des 14 hôpitaux de la région, dont l’hôpital pilote de Badajoz. En outre, un diagnostic a été élaboré avec les résultats recueillis en collaborant à l’élaboration d’un diagnostic pour l’ensemble du territoire SUDOE, basé sur l’obtention des résultats extrapolés.

Portugal: consommation d’énergie et d’eau

Dans le cas portugais, les travaux menés ces derniers mois par ADENE et IST ont permis une étude complète et détaillée de tous les aspects liés à la consommation d’énergie et d’eau. Une cartographie complète des ressources qui comprenait la caractérisation de l’approvisionnement en électricité, en gaz et en eau de l’hôpital. 

Avec ce travail préalable à la surveillance, les données ont été mis à disposition de la plate-forme en ligne du projet afin de pouvoir vérifier réellement la consommation d’eau et d’énergie. Avec les données on pourra définir les alternatives d’économie et d’efficacité énergétique.

On a notamment observé l’existence de grands équipements électriques consommateurs d’énergie pour lesquels il n’existait pas jusqu’à présent de point de suivi, et il est nécessaire dans ces cas d’acheter des équipements auxiliaires supplémentaires à cette fin. Les travaux de suivi ont débuté en juin 2021 et se poursuivront tout au long du développement du projet.

Aller à la barre d’outils