NOBATEK/INEF4, l’Institut français pour la Transition Energetique est pleinement engagé pour la performance énergétique des bâtiments tertiaires, notamment des établissements de santé. 

Engagé dans le projet HOSPITAL SUDOE 4.0 avec son partenaire du groupe Ramsay Santé, NOBATEK/INEF4 œuvre pour l’amélioration des performances énergétiques et vers l’auto-production énergétique pour la Clinique Belharra, où des campagnes d’instrumentations et de mesures sont en cours. 

Parallèlement, sur le terrain, NOBATEK/INEF4 participe à des opérations de rénovation ou de construction de établissements de santé avec ses partenaires pour tendre vers des bâtiments plus performants, plus durables, et plus confortables. Deux cas concrets. 

Un bâtiment bas carbone pour la nouvelle maison de santé AMIKUZE du village basque de Saint Palais 

Le projet candidate à l’appel à projet Bâtiment du Futur lancé par la région Nouvelle Aquitaine et vise le niveau E2/C2. 

L’équipe Services innovants à la Maîtrise d’œuvre de NOBATEK/INEF4 accompagne les concepteurs dans la mise en œuvre du béton de chanvre, sur le bilan carbone du projet (ACV) ainsi que sur les études STD et de lumière naturelle. 

Economie circulaire, évolutivité et intégration paysagère 

L’idée directrice : réutiliser la dalle existante après la déconstruction de l’actuelle maison de santé pour reconstruire sur les mêmes fondations, permettant une économie de matière première et le réemploi de la structure existante. Le bâtiment sera évolutif grâce à une partie du R+1 en porte à faux qui servira en premier lieu à abriter un garage à vélo puis une future extension. 

Les déchets de déconstruction de l’ancienne maison seront récupérés et revalorisés localement. 

Enfin, l’implantation du bâtiment a été pensée en total accord avec le paysage, afin de conserver un maximum d’arbres existants et de profiter du filtre solaire naturel qu’ils procurent. 

Mutualisation de la production d’énergie 

Une solution de chaufferie collective bois sera installée sur le centre hospitalier de Saint-Palais auquel la maison de santé pourra se raccorder afin de mutualiser la production d’énergie. 

Allier local et performance environnemental : le défi du nouvel EHPAD de Louvie-Juzon 

NOBATEK/INEF4 fait partie de l’équipe lauréate du concours de maîtrise d’œuvre porté par Camborde Architectes pour la construction du nouvel EHPAD de Louvie-Juzon, grâce à une approche locale et respectueuse de l’architecture environnante. 

La qualité énergétique et environnementale de ce bâtiment bioclimatique est régie par une démarche environnementale et vise un niveau E2C2 . 

Réalisé pour la Communauté de Communes de la Vallée d’Ossau, l’EHPAD de Louvie Jouzon est candidat à l’appel à projets Bâtiment du Futur porté par la Région Nouvelle-Aquitaine 

Le juste équilibre entre faible impact environnemental, approvisionnement local et contraintes techniques 

Le travail de conception s’est attaché à choisir le juste équilibre entre des matériaux à faible impacts environnementaux, issus de filières locales, répondant aux exigences techniques et à l’équilibre économique du projet. 

Dans une logique de sobriété, les matériaux ont été utilisés pour leur meilleur emploi, là où ils semblaient les plus pertinents. Côté isolation, le biosourcé est à l’honneur : la toiture sera isolée avec de la laine de mouton locale et les murs en laine de bois.  Les cheminements seront ponctuellement composés de pierres locales de la carrière d’ARUDY et la toiture sera en ardoise typique de l’architecture béarnaise. 

S’inspirer de la démarche négaWatt 

La conception suit la logique de la démarche négaWatt : sobriété, efficacité et utilisation des énergies renouvelables. 

Les besoins énergétiques optimisés par l’enveloppe performante sont assurés par une PAC géothermique (appoint gaz) réversible sur sonde directement liée au gave d’Ossau. 

Des panneaux solaires thermiques alimenteront 60% des besoin en eau chaude sanitaire, poste de consommation non négligeable pour ce type d’usage. 

Parallèlement, le rafraichissement des locaux sera limité au strict nécessaire (locaux communs, espaces médicaux…). Le reste de l’ouvrage fonctionnera en confort d’été passif 

Aller à la barre d’outils